Conseils pour l’allergie aux acariens

Conseils, informations et aide face aux acariens et à votre allergie !

Qui sont les acariens?

Responsables de plus de 75% des allergies respiratoires en France, il se nourrissent des déchets humains et animaux (débris de peaux, cheveux, poils, ongles). Ils apprécient la chaleur et l’humidité et se développent plus volontiers à un température avoisinant les 25°C et lorsque l’humidité relative atteint les 50%.
acarien

L’automne est une saison critique. Nous avons tendance à moins aérer notre logement et nous commençons à allumer le chauffage: les acariens sont heureux!

Les signes d’une allergie:

Éternuements, nez bouchés, écoulements, démangeaisons, le tout pouvant entrainer à la longue des troubles du sommeil et du comportement.
Les organes cibles sont les organes respiratoires mais aussi la peau (l’allergie se présente sous forme d’eczéma).

Comment traiter l’allergie?

Il existe des moyens médicaux tels que des traitements dits « symptomatiques », c’est à dire, destinés à soulager les symptômes dus à l’allergie. Mais est connue aussi, l’immunothérapie allergénique (plus communément appelée désensibilisation) qui agit sur la cause de l’allergie.

En effet, l’allergie aux acariens est due à une intolérance de la personne face à une certaine protéine contenu dans l’acarien ajoutée à une faiblesse des barrières immunitaires (la peau ou l’appareil respiratoire).

Ce traitement par désensibilisation consiste à administrer à la personne allergique la protéine en question afin de permettre une production d’anticorps qui pourront dans l’avenir lutter contre l’allergène.

Cette méthode a fait ses preuves et est conseillée dans le cas d’une allergie gênante même si il faut avouer qu’elle est plutôt contraignante.

Pour l’instant, il existe deux modes de désensibilisation différents:
– la prise quotidienne de gouttes pendant 2 à 5 ans
– une injection sous la langue mensuelle chez le médecin.

Vous vous sentez concernés?
Pour commencer un traitement, vous devez consulter un allergologue qui va d’abord tester vos réactions à divers allergènes et vous prescrire le traitement adapté.

En attendant, bien qu’il soit pour l’instant impossible de faire disparaître les acariens de notre environnement, nous pouvons toujours contrôler leur développement dans nos intérieurs.

Les conseils de l’entreprise  stallergènes:

  • Aérer quotidiennement (30 minutes par jour) la maison, même en hiver.
  • Ne pas chauffer les pièces au dessus de 20°C. L’humidité ne doit pas dépasser les 50%.
  • Entretenir la literie (matelas, sommiers) et ses accessoires (draps, oreillers, couvertures…)
  • Poser une housse anti acariens
  • Laver les draps une fois par semaine à 60°C en l’absence de housse anti acariens
  • Laver couvertures et couettes une fois par mois
  • Laver la housse anti acariens à 60°C deux fois par an
  • Préférer un sommer à lattes
  • Éviter les couettes en duvet naturel
  • Nettoyer le sol et objets à risques
  • Aspirer une à deux fois par semaine, particulièrement sous les meubles
  • Laver les rideaux et coussins à 60°C
  • Privilégier les peluches lavables en machine à 60°C.

A bannir: le tabac à l’intérieur et éviter certaines plantes « dépolluantes ».

Astuces pour faciliter l’entretien de la maison:
Laisser un espace d’une dizaine de centimètres entre les meubles et les murs
Préférer les stores aux rideaux
Préférer les sols lisses et lavables comme le carrelage ou parquet vitrifié, aux moquettes et autres tapis à poil long
Préférer meubles fermés aux étagères et limiter le nombre de bibelot
Choisir une literie synthétique (pas de plume ni de laine)
Ne pas laisser les animaux domestiques entrer dans les chambres et ne pas mettre de plantes dans les chambres à coucher.

Partager ce conseil :

Laisser un commentaire