Retrouver la pêche

Conseils, trucs et astuces pour retrouver la forme la pêche la patate !

Je me prépare un teint halé
Je ne suis pas bronzée ok, mais je n’ai pas le temps de rêver d’un bronzage naturel version Copacabana : je prends immédiatement rendez-vous à la salle d’UV pour dans une semaine.

Et j’en profite ici pour vous dire que les UV sont loin d’être aussi nocifs que la laide peinture qu’on en a fait : ils préparent notre peau au bronzage naturel qu’on travaillera sur la plage au mois d’août, ils soignent l’eczéma et le psoriasis, et ils atténuent toutes nos petits cicatrices ou boutons qui seraient apparus pendant notre période de stress lié aux exams !

Bref, allons y toutes surtout qu’aujourd’hui les instituts esthétiques n’ont plus le monopole et qu’on peut trouver un peu partout une séance à moins de 10 euros !

Enfin, en attendant, j’achète un bon autobronzant en spray qui sera efficace justement 1 semaine, j’en mets progressivement un peut tous les jours et surtout j’étale ! Attention les taches au bord de la piscine où tout le monde vous regarde avec dégoût !!

Occupe-toi de tes cheveux !
Ca fait deux mois que je scrute mon balayage qui vire au jaune pisseux en récitant mes cours devant ma glace et deux mois que je maudis ce mauvais produit « éclaircissant » seul vestige du long temps consacré à ma chevelure en temps normal !

Alors tout d’abord je prends rendez-vous chez le coiffeur (oui je sais ça fait beaucoup de rendez-vous mais en même temps cela fait deux mois que je n’ai rien dépensé, Cf. : cause d’autarcie). Attention, il s’agit de prendre rendez-vous chez son coiffeur préféré, celui qui nous connaît bien, celui qui t’écoute te plaindre et passera une heure à te masser le cuir chevelu… Objectif n°1 de cette étape : se sentir belle, et tout passe par la détente !

Second conseil : changer de coupe ! Il ne faut pas que cette vieille frange ou ce vieux dégradé puissent nous rappeler cette atroce période de révision ou cette pénible année scolaire.

Mes mains !
J’ai pour habitude de regarder mes mains et de me dire qu’elle reflète l’état actuel de on physique, alors NON je ne peux pas supporter ces petits boudins avec des peaux partout je me sentirai moche coûte que coûte !

Je ne pas me payer non plus une manucure avec toutes les dépenses que je viens de faire, je m’occupe donc de limer et soigner moi-même. Ensuite, comme Gabriel Solis, je passe dans un bar à ongles sans rendez-vous pour qu’il me pause le vernis, version french manucure ça ne dépassera pas 10 euros c’est bien là qu’on pratique les prix les plus bas !

Partager ce conseil :

Laisser un commentaire