L’aide à la complémentaire santé peu connue en France

L’aide à la complémentaire santé (ACS) trop peu connue par ses bénéficiaires

Très peu demandée, l’Aide à la Complémentaire Santé pourrait aider près de 3 millions de français en 2013. L’ACS est une subvention donnée gratuitement par l’Etat, en fonction du niveau de revenu, pour aider les personnes les plus démunies face à certaines dépenses de santé non remboursées par la Sécurité Sociale et dont le montant peut couvrir un contrat de complémentaire santé, de plus en plus indispensable de nos jours. D’ailleurs, le 21 janvier dernier, le gouvernement a, d’ailleurs, annoncé étendre ce dispositif à plus de personnes dans le cadre d’un plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

Malheureusement encore mal connu par ces potentiels bénéficiaires, c’est près de 78% des personnes éligibles ne sont pas bénéficiaires de cette aide. En cause, une information manquante selon Mathieu Morio, dirigeant du comparateur de mutuelle santé Mutuelle-Zen, qui, dans une lettre ouverte à Marisol Touraine, ministre de la santé, et à Fleur Pellerin, ministre de l’économie numérique, prône la création d’un label « Santé Responsable » qui garantirait de trouver des informations fiables et claires sur le web, mais également de faire plus d’efforts de communication sur l’ACS, pour que les personnes soient informées de leur droit. Surtout en ce moment, où près de 33% des français renoncent à se soigner, dont 24% pour une raison financière, d’après une étude de l’institut Harris Interactive.

En effet, près de 80% des personnes souhaitant acquérir une nouvelle mutuelle santé, font leur première recherche sur Internet, mais très peu de sites spécialisés informent les utilisateurs sur cette Aide à la Complémentaire Santé possibles en fonction des revenus de la personne. C’est pourquoi la création d’un label de qualité tel que « Santé Responsable » permettrait aux internautes d’être sûr de trouver des informations claires et fiables, et pourront ainsi connaître leur droit à l’Aide à la Complémentaire Santé.

Partager ce conseil :

Laisser un commentaire


Un commentaire Ajouter un conseil ou poser une question

    • Damien
    • 30 janvier 2015 à 14:22

    pratique en effet !