Conseil Sante : comment gérer sa peur d’être enfermer

En langage médical on ne parle pas claustrophobie, mais d’agoraphobie. En pratique il s’agit d’une angoisse qui survient dans des situations où l’on ne peut pas facilement retourner dans un endroit sûr, connu, comme le domicile par exemple.

– Il s’agit notamment de zones où il y a beaucoup de monde, dans un stade, un supermarché, un cinéma, etc. d’où on ne peut sortir sans difficultés (attente dans une file, sortir est compliqué sans attirer l’attention, etc..).

– En se déplaçant, ce sont aussi tous les endroits où l’on ne peut pas faire demi-tour : tunnels, ponts, autoroute, avion, loin du domicile..

Si tu veux guérir : un conseil c’est de ne pas éviter ce genre de situation.

Il y a plusieurs possibilités, en voici deux :

  • Tu es un autodidacte, avec une bonne énergie / volonté. Tu peux peut-être te soigner tout seul. Comment ? De manière très progressive t’habituer aux situations qui engendrent de la peur, de l’angoisse. Certains y arrivent, d’autres pas.
  • Une psychothérapie TCC (thérapie cognitivo-comportementale). Pour ta situation, le psy fera ce que parfois on arrive à faire soi-même, il t’aidera à décider avec toi quels défis tu es en mesure de réaliser. Certains sont trop craintifs, le thérapeute va les stimuler. Certains vont trop vite, se font des frayeurs très grandes = ne vont pas poursuivre.

Ce type de thérapie ressemble pas mal à un apprentissage. Le thérapeute est plus ou moins un enseignant, un guide.
La TCC est devenue la technique la plus utilisée dans le monde. La France a un peu de retard, mais les thérapeutes ne manquent pas, et ils sont bons. Pour trouver des psy qui font de la TCC : contacter l’AFFORTHEC, une association dont font partie la plupart des psys formés en TCC.

Une élément déconseillé pour gérer sa peur d’être enfermer :
Prendre des calmants ou des anxiolytiques ou des antidépresseurs sans jamais faire d’exercices ou de thérapie.

Les médicaments aident mais ne guérissent pas. Certains psys prescrivent des médicaments, tout dépend de la situation, de la personne. Un antidépresseur (ces médicaments agissent très bien aussi sur l’anxiété) moderne, il y en a une quinzaine peut aider au début pour faire les exercices d’exposition (= se confronter aux situations qui angoissent).

Il n’y a pas que la TCC : apprendre une technique de relaxation, prendre du magnésium (l’apport alimentaire est souvent limite, nervosité / anxiété en cas de manque), ou sophrologie, Yoga… Il faut choisir les soins qui nous paraissent sensés. Faire un traitement auquel on ne croit pas ne marche en général jamais.

A toi donc de choisir entre les diverses possibilités de traitement, par soi-même, avec une aide… N’attends pas !! Plus les années passent, plus ça s’aggrave, en général. Parle en à ton médecin pour en savoir plus!

Merci à Nicolas pour ce conseil sante : comment gérer au mieux les situations stressante d’enfermement.

Partager ce conseil :

Laisser un commentaire


35 avis Ajouter un conseil ou poser une question

    • Nedjma
    • 5 août 2016 à 16:31

    Je veux. Guérir. Car. Je. Vie pas. Je. Sort. Pas. Loin car. J ai une. Phobia. Rare brouillard el. Le. Noir. Et endroid fermer. C est pas une vie. Je veut guérir.

    • aminasihem75
    • 18 février 2015 à 6:56

    Ca fais 5ans j’ai la phobie de la brume et du brouillard je metouffe en regardant le brouillard et j’ ai peur

    • loule
    • 11 avril 2014 à 0:07

    comment passer la peur du brouillard

    • erika
    • 31 janvier 2014 à 8:01

    Bonjour, il y a une semaine j’ai fais un malaise sur mon lieu de travail. Un coup de chaleur suivi d’un malaise vagal. Je suis caissière dans une concession automobile et je suis normalement enfermé à clé dans un peu de 5m². Depuis celà j’ai beaucoup de mal à rester dans des petite salle. Ca me donne des maux de tête et des vertiges. Je ne sais pas quoi faire.

    • Coralie
    • 14 octobre 2013 à 21:34

    Bonsoir,

    Je suis claustrophobe depuis que je suis toute petite. Et plus ça va, plus d’autres peurs apparaissent. J’ai décidé de me faire violence mais c’est vraiment pas facile. Depuis 2 ans j’ai la phobie du brouillard, et récemmment (la semaine dernière), j’ai réussi à effectuer deux trajets dans le brouillard. Je suis déjà parvenue à stopper le développement d’une peur, il y a quelques années, je commençais à ne plus pouvoir m’éloigner trop de chez moi… Dès que je sentais que je partais à plus de 10 15 minutes de chez moi, que je savais que je ne pourrais pas rentrer très rapidement chez moi, il fallait que je fasse demi-tour. Je sais que c’est très étrange, mais dès que l’on se met dans le sens du retour, ça va déjà mieux ! Pour lutter, je faisais régulièrement un même trajet d’environ 30 35 km au long duquel j’ai plusieurs points d’attaches (tantes, cousins…) et comme ça je me disais que au cas où j’aurais pu stopper mon trajet et m’arrêter dans ma famille.
    Par contre, en ce qui concerne la claustrophobie, je n’arrive pas à lutter complètement. Il y a des situations qui me sont supportables à présent (exemple : lorsque quelqu’un m’enferme par erreur, je sais que l’on va me réouvrir aussitôt. Avant c’était la panique en moins d’une seconde) Mais je ne parviens toujours pas à monter dans les ascenseurs. J’ai récemment monté 16 étages à pied au CHU de Caen. Quand je suis sous ma douche et que j’ai fermé la porte, parce-qu’il y a du monde chez moi que j’héberge, je pense au moment où je vais devoir la réouvrir et je pense à l’idée de ne pas pouvoir la réouvrir. Dans le coup, je préfère aller réouvrir alors que j’ai encore besoin d’être dans la salle de bain. En fait, je pense que j’ai plus peur lorsque l’ouverture de la pièce où je suis dépend d’une machine, ou d’une pièce et non juste d’une personne.
    Enfin bref, tout ça pour dire que les témoignages que j’ai lus me font penser à ce qu’il m’arrive de vivre au quotidien. Et je suis persuadée qu’en effet, il ne faut pas éviter les situations que l’on craint lorsqu’elles se présentent mais apprendre à y faire face. Je sais que c’est facile à dire mais il y en a marre que nos phobies nous bouffent la vie !!!!!

    • maya
    • 14 avril 2013 à 17:00

    Je suis claustrophobe depuis mes 15 ans la j zn ai 35 je guerrit petit a petit l avion fallait pas m en parler la je les pilote tout est ds la tete la majorite des claustrophobe sont des femmes car on est tres sensibles donc il faut se forger un caractere se soldat mais ca c est un travail que l on peux faire que nous meme j avais tout essaye psy medoc tout mais moi seule avec dieu ds mon coeur et mon ame et ca marche

    • Pat
    • 2 octobre 2012 à 9:09

    Peur simplement de ne pas contrôler ce qui m’entoure…

    • Michelle
    • 19 septembre 2012 à 17:41

    Je voudrais savoir si l’on ressent un tremblement de terre lorsque l’on est en avion.? J’apprécierais bien recevoir une réponse. Merci.

    • nathalie
    • 19 avril 2012 à 17:10

    voila j accueil un enfant de 19 mois atteint de claustrophobie qui a ne dort pas comment faire pour que cet enfant trouve le sommeil a savoir que il ne dort que 30 minutes a la sieste

    • CELINE
    • 6 avril 2012 à 17:32

    depuis mon demenagement de la campagne a la region parisienne je suis je me sans pas bien ici je fais des crise d angoisse des crise de panique et anxieuse peur du monde j ai des symptomes par moment quand je suis dans un magasin un centre comercial etc je ne peux y rester si nan sa me fais des bouffer de chaleur des palpitation rapider au coeur et mal a la poitrine et apres j ai des tremblement dans les jambes et sansation de frisson comme si j avais froid je grelote j ai la s ensation d etouffer je manque d aire pour respirer es ce bien des crise d angoisse et panique que dois ton prendre pour se calmer a base de plante ou homeopathie un truc naturel svp sa me gache la vie je peu pas trop sortir donner moi conseil svp avant j avais pas sa dans ma campagne merci pour vos reponse

    • Monica
    • 29 décembre 2011 à 3:04

    Bonjour:
    Suite à des problèmes d’endomètre, j’aurais du passer un IRM pelvien mercredi dernier (c’était mon deuxième essai)étant claustrophobe depuis longtemps, notamment crises de panique dans les ascenseurs (donc je les évite au maximum, préférant monter dix étages s’il le faut) téléphériques aussi, donc pas de sports de neige pour moi; par contre les avions et métro c’est OK et supportable.Donc après les deux essais catastrophiques pour le IRM, ou je n’ai même pas pu rentrer dans ce foutu tube,même avec prise d’atarax une heure avant,sentant la crise monter , l’infirmière m’a finalement dit d’aller me rhabiller…J’aimerais savoir, s’il existe une association pour de personnes comme moi, véritablement handicapées à l’idée de l’enfermement dans des espaces très clos.J’ai vécu cette échec comme un véritable traumatisme, me disant que mon coté cartésien »,ne servais à rien, et qu’il y a surement une raison à cette crise de panique pour ne pas arriver àpasser un IRM . Le corps médical, comme souvent, ne répondant en rien à ce type de symptômes,préférant vous laisser dans le néant,ou en vous gavant d’anxiolytiques qui ne résoudront en rien le pbm. On se sent très seule, très démunie, sentiment pénible.. alors s’ il y existe, ne serait- ce qu’un groupe de parole pour des gens comme moi, je serais reconnaissante d’être informée? .merci.Monica

    • ingrid
    • 29 septembre 2011 à 15:20

    Bonjour,
    Je suis claustrophobe, je n’arrive pas toujours a faire face a mes peurs, mais j’ai trouve un truc qui arrive a me calmer.
    Moi j’emmène toujours un livre ou mon téléphone et des que je sens que mes angoisses montent . Je concentre mon attention sur ces objets pour faire abstraction de ce qui m entoure.
    Mais ca ne marche pas a tout les coup. Bon courage a vous

    • Thomas
    • 24 juillet 2011 à 20:52

    Bonjour à tous,
    Je souffre moi aussi de crise de panique depuis plusieurs années..
    Petit à petit la peur de la crise m’a bouffé et je ne pouvais plus faire pleins de choses betes:
    -conduire, prendre les transports, me retrouver avec du monde (cinema…)

    J’ai regagné beaucoup de liberté grace à l’hypnose… j’en ai essayé plusieurs et j’en ai trouvé un spécialisé dans les crises d’angoisses.. Je vous conseille l’hypnose car cela marche vraiment bien !

    sinon on m’a recemment conseillé les beta bloquants qui ralentissent le rhythme cardiaque.. Je n’ai pas encore essayé mais il semble que cela soit un bon remede pour les situations délicates…

    • FATI
    • 6 juin 2011 à 21:38

    j’ai peur d’etre enferme + J4AI PEUR DU BROUILLARD

    • sara
    • 4 juin 2011 à 15:12

    bonjour moi j’ai un blém en personnalité par ex je ne me connait plus au mirroire et j’ai des peurs et pas d’appetit du tt et j’arrive plus a dormir correctement en sachant que g un examen apres quelque semaine je voudrai savoir si sa a une relation? repondez svp sa me fait peur

    • melouk
    • 17 février 2011 à 21:49

    une relation amoureuse echouee peut elle engendrer une claustrophobie

    • aurelie
    • 28 janvier 2011 à 1:11

    bsr comme vous j ai ce probleme; mais je suis aussi atteinte de PHAGOPHOBIE (peur de n éttouffer en mangant crtains aliments); jusqu a present sur ce cite j ai pus voir que des problemes de personnes mais aucune solution ni aucuns conseils. c est bien dommage . j ai rende vous chez mon medecin le 2 fevrier pour trouver une solution a ce soucis. (sans medicament); j ai aussi pris un rdv avec un coach de l ancienté; si des fois quelqu un lirer mon message et cerait interreser n hésiter pas a laisser un message sur le cite ( si ca peut aider):: je reviendrais pour vous dire ce que ca donne ; courage a tous

    • caramela
    • 20 janvier 2011 à 0:09

    bonsoir,

    juste après la mort de mon père, un soir, je me préparais pour dormir, tout d’un coup je ne supportais pas de voir le ciel noir et je voulais à tout prix voir le jour chose impossible bien sur et depuis je vis ce cauchemar, chaque fois que la nuit tombe je sens comme si je vais devenir dingue. En plus je souffre de la claustrophobie.

    j’aimerais bien savoir comment me comporter dans ce genre de situation?

    • SYLVIE
    • 10 janvier 2011 à 20:41

    AIDEZ MOI. JE NE PEUX NI PRENDRE LES BUS,LE METRO,L AVION NI FAIRE LA FIL, conduire sur l autoroute, CONDUIRE DANS UNE GRDE VILLE;TOUT CA ME COUPE DES AUTRES ET CA FAIT DES ANNEES….QUE DOIS JE FAIRE?

    • Anonyme
    • 10 janvier 2011 à 20:35

    COMMENT FAIRE POUR NE PLUS ETRE COUPE DES AUTRES? JE NE PEUX PAS PRENDRE BUS, METRO,AVION ET FAIRE LES GRANDES SURFACES ET FAIRE LA QUEUE DANS UNE FILE,CONDUIRE SUR L AUTOROUTE NI DANS UNE GRDE VILLE?

    • amal
    • 7 janvier 2011 à 2:05

    merci de nous entendre et de nous aider aumoin a devoilé ce qu’on ressen…pour mon cas, jetais petite quand mama est sorti m’achter le lait pour le petit dejeuner, moi je dormai et dans un seule coup je me suis reveillé sur la porte qui c t fermée par clé, g entendu la clé dans ma tete…la g 35ans et je soufre de la claustrophobie depuit presque 4ans ou 5ans, mais la c pire car j’arrive plus a menter un avion et je rate plein voyages,l’assenceur hors de question plein d’autre choses et ce qui me gene c que personne ne comprend mon cas et tout le monde comence a se moquer de moi…g besoin de l’aide et comme g dis dans mon premier msg, coment puis-je guerir toute seule..la g comencé a menté de temps en temps l’assenceur avec mon copain car g bcp confiance en lui…j’attend votre reponse merci bcp bcp …amal

    • amal
    • 7 janvier 2011 à 1:53

    je soufre depuit 4ans de la claustrophobie et ça me gene tout le temps d’etre une personne non normal coment puis-je guerire toute seule et sans prendre des medicament…merci bcp

    • Anonyme
    • 16 décembre 2010 à 0:59

    jai pure detre enfermé

    • charlotte
    • 5 octobre 2010 à 17:26

    Bonjour,

    Depuis quelques mois, je « subis » de grosses crises d’angoisse dès le moment où je me sens « prisonnière » de quelques chose, comme par exemple d’une bague que je ne parviens pas à enlever, une montre dont le fermoir bloque, un ascenseur qui tarde à s’ouvrir, une vètement que j’ai du mal à retirer….
    Le simple fait d’y penser est devenu une crainte quotidienne…
    Mes crises se manifestent par l’effet d’ un étau qui me serre très fort l’estomac, une forte sensation de chaleur, l’appel à l’aide d’une personne présente, un tremblement général, les jambes qui ne me portent plus, des sanglots et enfin une très grande pâleur et fatigue succèdent à ces troubles (évidemment….).

    J’ai été victime d’un accident de la circulation il y a 17 ans, et à ce moment-là j’ai eu une peur panique de bruler dans mon véhicule, la porte étant bloquée sous l’effet d’une triple collision…
    Mon véhicule venait d’etre percuté successivement par deux poids-lourds, et un véhicule….Bref…J’ai eu beaucoup de chance par ailleurs sur le plan physique, la « casse » a été « légère »; hernie discale, fractures du poignet, hématomes ça et là…

    Consécutivement à un empoisonnement alimentaire en décembre dernier, ces crises ont montré le bout de leur nez…

    On m’a alors parlé de « crises de tétanie ».

    Quel est votre avis sur la question?

    Je vous serais également très reconnaissante de me faire part de vos témoignages si vous avez connus une situation analogue.

    Merci.

    • ikaissa
    • 26 juillet 2010 à 19:25

    BONJOUR
    moi ça fait presque 30ans que j ai cette fobie pas d avion ni bus ni train ni voiture ni assenceur j ai meme un tournevis dans ma chambre car j ai peur d etre enfemé .je vais à mon travail par mobylette tous les jours meme quand ça neige et quand j ai une panne je vais à pieds et faire cinq km bien sur avec mes medicaments en poche, j essaie de survivre pour ma famille car eux souffrent avec moi sans dire mots ,maintenant je cherche à tout prix de mon sortir seul car le psy ou (autre)ne peuvent m aider et je ne veux voir les autres faires des choses que moi autrefois ce n etait pour moi qu un jeu d enfant. c est une torture .mais nous tous on peut nous en sortir car nous seuls devant cherchés seuls ou est cette clé que nous avons perdu pour enfin ouvrir la porte de devant qui ne veut pas souvrir

    • fabiola
    • 28 juin 2010 à 20:43

    bonjour, je souffre de claustro depuis l âge de 27 ans, j en ai 48 maintenant, mais au début pendant 2 ans j ai cru que j allais devenir folle.
    a mes 27 ans je suis restée coincée dans un assensseur d hopital, je n avais rien au début mais en suite à force d entendre l infirmière dire qu on en aurais pour des heures tout d un coup j ai eu l impression de me vider de mon sang et de là ma vie fut boulversée j étouffais toute la journée comme si on m enfermais dans un caveau sous terre, peur du brouillard, de la maladie, mon cerveau se fesait des films sur tout ce qui concernait l enfermement je m imaginais devenir folle et qu on m enferme dans un asile avec camisole de force, ou que je fesais un accident de voiture et que j étais enfermée, ou encore peur q on me mette un platre ou une minerve peur d être malade a cause des examen a passer , peur des tunnels peur de l éloignement peur de l immensité agoraphobe,peur de la nuit , du noir absolu ext…enfin l enfer pendant 2 ans, psy, thérapie spéciale, médicament que je ne prenais pas sérieusement parceque je savais que c était mon cerveau que je n arrivais plus à gérer et je voulais m en sortir par moi même, il fallait que j occupe mon cerveau alors je me suis mis dans la peinture et la sculpture pour m occuper l esprit un maximum, voir des personnes de confience qui vous écoute même sans comprendre mais ne vous juge pas ça aide et un jour après 2 années de souffrance j ai rencontré un homme donc je suis tombée amoureuse et là mon esprit ne pensais plus qu à lui et moins à mes souffrances de l imaginaire.
    maintenant je revis plus ou moins normalement je n ai plus de phobies journalière mais je garde de sérieuses séquelles car je ne prendrai jamais l avion alors que j en rêve, je ne prend pas d assensseur, et j ai peur de la maladie à cause de devoir passer un irm, voilà un peu mon parcour mais je passe énormement de choses parceque je pourrais écrire un roman sur ma vie, donc le conseil que je peux donner , ne rester pas seule parlez de votre problème a votre famille , ou ami, ou autres, occupez votre esprit un maximum soyez le plus souvent entouré, marchez rapidement dehors en respirant l air profondement, regardez des films comiques ou des comédies qui font rêvé, quand l angoisse arrive vous pouvez aussi respirer dans un sachet, faite du sport allez dans une salle ou il y a du monde et le soir n ayez pas peur de prendre un petit relaxant pour vous endormir car le sommeil est très important il réduit les angoisses, le manque de sommeil accentue les angoisses.OCCUPEZ VOUS L ESPRIT!!!! pour l empêcher de divaguer car on n est rien à côté de son cerveau quand il a décidé de vous pourrir la vie c est contre lui seul que vous devez combattre

    • mouna
    • 11 mai 2010 à 3:06

    je souffre de cette maladie depuis quelques annees et c aggrave de plus en plus j ai pris des medicaments qui m ont juste calme et pour chaque arret de medicament je trouve que ca devient de pire en pire , je voyais un psy depuis qutre ans pour constater vers la fin qui ne fesait rien a aprt me calmer et que je me sis rendu compte que lui meme ne savait pas qu est ce qu un claustrphobe peut ressentir dans ces crises de paniques j etais souffrante tres souffrante car j a ressenti que ca devient plus un probleme de claustrophobie mais de plus que ca , je fais plus confiance aux psy depuis que le mien m a montre un ascenseur en me demander de le prendre plusieurs fois il ne savait meme pas qu on icapable de se mettre debout face a la porte de l acsenceur , personellement quand je vois un asenceur je sens des vertiges seulement quand j le vois alors imaginez un psy me demander de le prendre comme un jeu n importe koi je suis perdue et je ne sais pas quoi faire et j ai variemnt besoin de l aide..

    • JACQUELINE
    • 29 avril 2010 à 16:39

    J’ai aussi passé une IRM sans pouvoir aller jusqu’au bout (seulement 2/3 minutes) alors le chirurgien me propose un angioscanner. Le problème est que j’ai aussi peur de passer cet examen alors je repousse de jour en jour. Cet examen est poourtant indispensable car je souffre d’un rétrécissement des artères iliaques qui à l’avenir pourrait m’envoyer dans un fauteuil roulant. Je ne sais plus que faire.

    • TN
    • 27 avril 2010 à 14:09

    bjr, voilas je souffre de cette maladie depui plusieur années en faite depuis la naissance de mon enfants.il y a 16 ans et je n’arrive tjr pas a men defaire mais j’essai de me metre petit a petit dans des situation auquelle je ne faisait pas avant, mais en la presence d’une personne en qui j’ai confiance mais c dur. je n’arrive même pas a conduire seul j’ai totalement perdu confiance en moi que doije faire pour retrouvé une vie normal merci de me repondre.

    • BB
    • 4 mars 2010 à 18:48

    j’ai passé une IRm ce matin et je n’ai pas pu finir l’examen j’ai été prise d’un une crise de panique genre claustro avec impression d’étouffer et donc tachycardie; je fais pourtant du yoga depuis 2 ans1/2 mais je n’ai pu gérer qu’un moment;pourquoi?et que faire?

    • Brigitte
    • 1 mars 2010 à 12:07

    Ce qui me choque c’est que quand on en parle au gens il nous regarde comme si on venait d’une autre planète! ce qui accentue notre phobie car on ne se sent pas compris, ce serait bien d’en informer les gens dans beaucoup de revue ou à la tv. MERCI

    • annie
    • 24 février 2010 à 15:39

    bonjour
    je dois prendre l’avion le mois prochain pour aller au maroc , je suis claustrophobe , comment le gérer.
    merci

    • Equipe du site Conseil-sante.org
    • 10 décembre 2009 à 15:32

    Pour lucie : il est important d’en parler avec votre médecin traitant.

    • lucie
    • 10 décembre 2009 à 14:21

    bonjour je souffre dépréssion crise d’angoisse attaque de panique agoraphobie j’ai peur de tout j’ai l’impréssion de ne plus etre moi meme je voudrais guérir j’ai écouter des spy qui mon prescrit antidéprésseur anxiolytique et je vais toujours aussi mal depuis 2002 svp aider je n’en peux plus je vous demande si je peux arreter les médicament que je ne supporte plus mais comment faire à chaque fois que je diminue je me sens pareil toujours mal comment les arreter et remplacer par quoi je veux redevenir comme j’étais avant souriante et socialble car depuis je suis enfermer agorphobe et je me replie sur moi fatiguer et aucune motivation merci de me répondre j’habite marseille qui peut m’aider

    • paulette
    • 5 octobre 2009 à 8:38

    bonj je dois me faire operer des varices, je n ai pas peur de l’operation, mais peur d’etre enfermé au bloc e en salle de reveille, que faire svp merci